Elevage : entre pratique traditionnelle et production intensive

Le biochar, un charbon végétal pour fertiliser les sols

Event Boursiers - Pour renforcer les liens humains et académiques

Appui Institutionnel - Université d’Antananarivo

Les déchets ? Matériaux sans valeur ou ressources à valoriser ?

Pour une qualité de vie et une agriculture urbaine durable à Lubumbashi

Appui institutionnel - Universidad Mayor de San Simón

Une approche interdisciplinaire pour lutter contre la drépanocytose

La Bolivie, pays aux 36 langues officielles

De la recherche à la création de spinn off

La pisciculture de Rwasave (Huyé) est un projet de recherche qui a mobilisé toute l'énergie des universitaires belges et rwandais pendant de nombreuses années. Il a également mis à contribution de nombreux doctorants. La finalité de cet investissement est importante car elle vise, entre autre, la sécurité alimentaire du Rwanda. La Fish farm de Rwasave est aussi un bel exemple de spin off, ou, comment un projet de recherche peut aussi avoir une finalité économique.

20 ans de coopération au Rwanda

Par le biais de témoignages des principaux acteurs, ce reportage aborde l'historique de la coopération académique entre l'UR et les universités de la Fédération Wallonie Bruxelles, ainsi que les principales orientations méthodologiques et thématiques des divers programmes mis en œuvre durant cette période. Il met également en lumière les impacts de cette coopération, tant sur l'UR que sur la société rwandaise.

Quel avenir pour cette coopération académique ?

En 20 ans, les missions d’enseignement se sont succédé au Rwanda. Inversement, les boursiers rwandais ont aussi été nombreux à parfaire leur formation au sein des universités francophones de Belgique. 20 années de cours, d'activités de recherches... cela laisse des souvenirs, cela fait naître des relations professionnelles fortes et cela engendre de nouvelles attentes... Et maintenant ? Découvrez les messages adressés par les académiques belges à leurs confrères et consœurs rwandais.

  • 0
  • 1
  • 2

  • 0
  • 1
  • 2

Pays

 

  • Cuba

    L’éducation est une priorité des autorités cubaines. La coopération académique se concentre donc sur le renforcement des capacités dans le monde de la recherche. A moyen terme, le but est de renforcer et valoriser la contribution des acteurs académiques au développement humain durable. L’agronomie et l’agroécologie comptent parmi les secteurs d’intervention prioritaires.

  • RD Congo

    La coopération académique que l’ARES mène en RDC avec le concours des universités de la Fédération Wallonie Bruxelles répond, depuis 1997, aux besoins exprimés par le monde universitaire congolais. Cela se traduit par une coopération institutionnelle avec les Universités de Kinshasa et de Lubumbashi. Plus ciblés, de nombreux partenariats académiques concernent aussi la recherche et la formation.

  • Sénégal

    Le développement de l’enseignement supérieur est une priorité pour l’état sénégalais qui ambitionne de l’aligner sur les standards internationaux de pertinence et de qualité. C’est dans cette optique qu’une coopération académique a été mise en place, se concrétisant par le financement de projets de recherche et de formation, essentiellement dans le domaine de l’agronomie et de la santé.

Objectifs de développement durable