Amérique latine et Caraïbes

  • Pérou

    Au Pérou, après avoir apporté un soutien à des initiatives de collaboration interuniversitaire, la coopération académique s’est concentrée, dès 2009, sur un seul acteur, l’Universidad Nacional de San Antonio Abad del Cusco (UNSAAC). Objectif ? Améliorer la qualité de l’enseignement et de la recherche et assurer une meilleure articulation avec le monde académique et la société péruvienne.

  • Haïti

    En Haïti, le programme de coopération mis en œuvre avec l’Université d’Etat d’Haïti existe depuis 2002. Il s’aligne aujourd’hui sur la Vision 2030 définie par les autorités haïtiennes pour fixer les orientations stratégiques. A travers cette coopération, il s’agit de fournir à la société haïtienne les compétences nécessaires à son développement et à son intégration dans le monde contemporain.

  • Équateur

    Les premières relations de coopération académique entre les établissements d’enseignement supérieur de la Fédération Wallonie-Bruxelles et l’Université centrale d’Equateur (UCE) ont été initiées en 2014 pour répondre aux enjeux fixés par le Plan National pour le Bien Vivre. En plus de l’appui institutionnel ciblé sur cette institution, des projets de recherche sont menés avec l’EPN et la PUCE.

  • Cuba

    L’éducation est une priorité des autorités cubaines. La coopération académique se concentre donc sur le renforcement des capacités dans le monde de la recherche. A moyen terme, le but est de renforcer et valoriser la contribution des acteurs académiques au développement humain durable. L’agronomie et l’agroécologie comptent parmi les secteurs d’intervention prioritaires.

  • Bolivie

    La science, la technologie et l’innovation figurent parmi les priorités de la coopération académique menée en Bolivie, étant de puissants leviers pour le développement économique et social du pays. Cela se traduit par un partenariat institutionnel avec l’Universidad Mayor de San Simón (UMSS) à Cochabamba et des collaborations ponctuelles avec l’Universidad Mayor de San Andrés (UMSA) à La Paz.

  • Appui institutionnel - Universidad Nacional de San Antonio Abad del Cusco

    Mis en œuvre depuis 2009, l’appui institutionnel a pour objectif de permettre à l’UNSAAC d’être une communauté académique et scientifique de niveau international, axée sur les besoins et les contraintes du développement régional.

  • En prévenant les risques naturels, Haïti protège sa population

    La situation environnementale et les conditions socioéconomiques difficiles dans lesquelles vit la population haïtienne augmentent sa vulnérabilité face aux désastres naturels.

  • Chèvres et lapins : des protéines pour lutter contre la malnutrition

    Pays parmi les plus pauvres du monde, Haïti cumule structurellement une dépendance budgétaire, énergétique et alimentaire. Selon les données les plus récentes, 53% de la population est sous-alimentée, 22 % des enfants de moins de 5 ans souffrent de retard de croissance, 11 % d’insuffisance pondérale et 5 % d’émaciation. En cause, une carence en protéines de qualité.

  • Appui institutionnel - Université d’Etat d’Haïti

    Le premier partenariat de coopération universitaire institutionnelle avec l’UEH date de 2002. Il a ciblé quatre axes de renforcement : la relève académique, l’intensification de l’activité scientifique, le renforcement des bibliothèques et le désenclavement numérique.

  • La conservation des sols et de l'eau dans les Hautes Andes

    L'Equateur est l'un des premiers pays d’Amérique du Sud à avoir fait de l'environnement une priorité nationale. Le Plan Nacional del Buen Vivir (2013-2017) se concentre sur la gestion durable du patrimoine naturel et de la biodiversité, ainsi que sur l'atténuation et l'adaptation au changement climatique.

  • La médiation, une réponse aux victimes de violence en Equateur

    Comme beaucoup d’autres pays, l’Equateur est confronté à la problématique de la violence. Enfants et adolescents sont des cibles régulières. Une étude de 2015 révélait que 38% d’entre eux étaient confrontés à la violence intrafamiliale et que 26% connaissaient des traitements violents à l’école.

  • illustration
    Appui institutionnel - Université centrale d’Equateur

    Le programme d’Appui institutionnel est centré sur l’amélioration des processus académiques de formation et de recherche en développant les structures et les ressources humaines (doctorats, soutien à la production scientifique multidisciplinaire, processus d’assurance qualité des formations).

  • Exploiter toutes les potentialités des résidus de la canne à sucre

    L’utilisation des déchets de la canne à sucre donne déjà lieu à la création de fibres isolantes ou à la fabrication de combustible. D’autres finalités sont encore envisageables… De nouveaux produits, à forte valeur ajoutée, peuvent être développés.

  • L’agroécologie, atout durable de la filière cacao

    Le cacao est une plante qui a un impact économique important à Baracoa, ville située dans la province de Guantánamo où plus de 70% du cacao cubain est produit.

  • Sensibiliser pour réduire les cancers du col de l’utérus

    La Bolivie affiche des taux de cancers du col de l’utérus parmi les plus élevés du monde. Dans la région de Cochabamba, l’une des plus pauvres du pays, près de 20% des femmes sont touchées par cette maladie. Tous âges confondus, il s’agit du cancer le plus fréquent.

  • La Bolivie, pays aux 36 langues officielles

    Avec 36 langues, presque toutes amérindiennes, la Bolivie compte un patrimoine linguistique inédit. Cette diversité est désormais officielle avec la reconnaissance de ces 36 langues indigènes comme langues officielles du pays. Restaurant la dignité indigène, cette évolution nécessite que le pays dispose obligatoirement de cadres plurilingues.

  • Appui institutionnel - Universidad Mayor de San Simón

    A l’UMSS, l’objectif de l’appui institutionnel est l’amélioration de la qualité de l’enseignement et le renforcement des capacités de recherche de l’université pour accroitre sa reconnaissance et sa contribution au développement régional et national.