Exploiter toutes les potentialités des résidus de la canne à sucre

Production et immobilisation de dextransucrase recombinants à partir des résidus de l’industrie de la canne à sucre.
-

L’utilisation des déchets de la canne à sucre donne déjà lieu à la création de fibres isolantes ou à la fabrication de combustible. D’autres finalités sont encore envisageables… De nouveaux produits, à forte valeur ajoutée, peuvent être développés.

L’Instituto cubano de investigaciones de los derivados de la caña de azúcar (ICIDCA) a ainsi été mandaté par les autorités cubaines pour développer la recherche et le développement sur les résidus de l’industrie de la canne à sucre. Dans le cadre de ce projet, il est prévu de transformer le sucre en dextrane et en dérivés du dextrane. Ceux-ci pourront être utilisés comme additifs alimentaires, dans l’élevage de volailles par exemple.

L’ICIDCA est aussi préoccupé par l’impact de cette industrie sur l’environnement. En effet, la transformation de la canne à sucre en bioéthanol génère des millions de litres de résidus (vinasses) particulièrement polluants. Le projet développera une nouvelle technique pour transformer ces résidus en un biocatalyseur enzymatique capable de synthétiser des composants prébiotiques et d’autres biomatériaux.

Ce projet entend aussi mettre en valeur l’expertise scientifique cubaine afin que d’autres pays confrontés à des problèmes similaires puissent en bénéficier.

Principales activités
  • Recherches sur la transformation du sucre en dextrane et dérivés; 
  • Recherches sur la transformation des résidus de canne à sucre en biocatalyseurs enzymatiques;
  • Création d’une plateforme d’apprentissage en ligne, en collaboration avec l’Hénalux; 
  • Soutien à la réalisation de 2 thèses de doctorat et de 5 stages de recyclage.
Thèses de doctorat
  • Produire de nouveaux mutants de dextransucrases à l'aide des outils d'ingénierie protéique et du génie génétique - Par Roberto Carlos Arísticas Ribalta - Supagro Montpellier ;
  • Produire, caractériser, purifier et optimiser les mutants de dextransucrases par voie fermentative – Par Keyla Tortoló Cabañas – Meurice R&D (C. Saint-Hubert).

Lire aussi