Améliorer la chaîne de production du manioc, en respectant les valeurs de l’agriculture familiale

BUSCAR: The Bolivian humid tropical zone for the implementation of a sustainable cassava value chain, within the framework of family farming, as a socio-ecological resilience strategy
-

La culture du manioc est bien établie en Bolivie. En raison de facteurs agronomiques et socioéconomiques, son rendement est toutefois assez faible, seulement 6,8 tonnes/ha. 

Le projet BUSCAR a pour ambition d’améliorer ces statistiques en intervenant d’une part, sur les aspects socioculturels (les réalités de l’agriculture familiale et paysanne) et, d’autre part, sur les progrès scientifiques possibles (diversité génétique du manioc et pratiques de fertilisation).  

Des études économiques et socioanthropologiques permettront d’accompagner la transition d’une production familiale vers une production plus durable socioéconomiquement et écologiquement. 

À terme, grâce aux échanges d’expériences entre les productrices, producteurs et les universitaires, le projet compte établir une chaîne de valeur innovante et respectueuse de l’environnement basée sur de nouvelles formes de production, des technologies appropriées et des nouvelles procédures logistiques. 

Principales activités
  • Réalisation d’études économiques, socioanthropologiques et environnementales autour de la production de manioc ;
  • Réalisation de la cartographie de la fertilité des sols ;
  • Création, caractérisation et évaluation d’une banque de gènes de maniocs boliviens ;
  • Création d’une collection de base des maniocs boliviens et identification des variétés avec des qualités agronomiques supérieures ; 
  • Détermination des approches agronomiques et des fertilisants alternatifs susceptibles d'améliorer la fertilité des sols et les performances du manioc ;
  • Mise en place de modèles d’organisation et de production durables pour le manioc et ses dérivés.

Lire aussi