Formation

  • Pour une meilleure gouvernance des soins et des services de santé

    Faible nombre de médecins par habitant, manque d’investissements, personnel de santé vieillissant, disparités entre les secteurs public et privé… Les faiblesses du secteur de la santé au Maroc pointées dans un rapport du Ministère de la Santé et l’OMS en 2016 sont autant de signaux d’alerte pour les autorités et tous les acteurs du secteur.

  • La professionnalisation des journalistes, socle d’une presse libre

    Les médias burundais ont  longtemps été cités en exemple sur le continent africain, ayant joué un rôle modérateur tant au lendemain de la guerre civile en 2005 que durant les divers cycles électoraux qu’a connu le pays. La formation des journalistes y est pour beaucoup.

  • Comprendre l’histoire du Burundi pour mieux analyser sa trajectoire

    Entre 1993 et 2005, le Burundi a été marqué par une guerre civile ayant profondément et durablement déstabilisé le pays. De tels épisodes de la vie d’un pays méritent un travail d’analyse impartial.

  • L'accès aux médicaments, défi et enjeu de santé publique

    L’accès aux médicaments est un défi majeur en Afrique sub-saharienne car il constitue un maillon important de santé publique mais aussi un enjeu économique, vu les coûts très importants liés à leur mise à disposition. Au Burkina Faso, 152 millions d’euros sont ainsi dépensés annuellement pour l’importation des produits de santé.

  • Mieux prévenir et mieux soigner les mycoses invasives

    Au Burkina Faso, les maladies infectieuses représentent une des principales causes de décès. Suite à l’évolution des conditions socio-économiques, les mycoses opportunistes sont apparues de façon significative.

  • La création d'entreprise, une piste pour les jeunes diplômés

    Onze millions de jeunes africains arrivent sur le marché du travail chaque année. Malgré une croissance économique soutenue depuis des années et des progrès en termes d’éducation et de formation, la question de l’emploi des jeunes et de leur employabilité reste un défi majeur pour les pays d’Afrique.

  • Politiques de développement : les clés de leur réussite

    Le point de départ de ce projet est un constat socio-anthropologique : dans les projets et politiques de développement, les résultats sont rarement atteints et les acquis sont rarement durables. La complexité des intérêts collectifs (politiques, économiques, sociaux, culturels, institutionnels)

  • L’accès à internet au Bénin, enjeu de la politique de formation

    La téléphonie, le numérique et l’internet ne cessent de se développer sur le continent africain. Au Bénin, le développement des infrastructures de communication et des technologies de l’information et de la communication occupent d’ailleurs une place importante dans la stratégie de développement.

  • La Bolivie, pays aux 36 langues officielles

    Avec 36 langues, presque toutes amérindiennes, la Bolivie compte un patrimoine linguistique inédit. Cette diversité est désormais officielle avec la reconnaissance de ces 36 langues indigènes comme langues officielles du pays. Restaurant la dignité indigène, cette évolution nécessite que le pays dispose obligatoirement de cadres plurilingues.

  • Un pôle de compétence en chirurgie mini-invasive

    Le Rwanda, ainsi que la plupart des pays subsahariens, souffre d’un nombre insuffisant de médecins spécialistes. Les autorités sanitaires du Rwanda ont pris conscience de la nécessité de moderniser la chirurgie.

  • Le manioc sous la loupe des scientifiques

    Après la banane plantain, le manioc est l’aliment le plus consommé par les Rwandais. Toute baisse de rendement est donc perçue comme une menace par les autorités qui, depuis de nombreuses années, s’inquiètent des effets dévastateurs engendrés par deux maladies virales, la mosaïque du manioc et la maladie de la tâche brune.

  • L’écotourisme, une filière touristique à professionnaliser

    Le tourisme est un secteur en pleine croissance dans de nombreux pays en voie de développement et l’écotourisme durable constitue un moyen efficace pour valoriser et protéger la biodiversité. Madagascar fait partie des pays à haut potentiel touristique.