Asie du Sud-Est

  • Philippines

    Les Philippines font partie des pays à revenu intermédiaire. Le pays bénéficie cependant d'une économie solide, le niveau d'éducation de la population est en moyenne de bonne qualité. L’éducation est reconnue comme un droit constitutionnel basique du citoyen et le gouvernement philippin a, ces dernières années, augmenté son budget en faveur d’une éducation plus accessible et de meilleure qualité.

  • Vietnam

    La coopération académique de la Fédération Wallonie-Bruxelles a tissé des relations avec le Vietnam depuis les années 90 et a confirmé ce partenariat en 1997 par un programme d’appui institutionnel ciblé sur la Vietnamese National University of Agriculture (VNUA). D’autres partenaires académiques vietnamiens sont aussi impliqués dans le cadre de projets de recherche et de formation.

  • Cambodge

    L’Institut de technologie du Cambodge (ITC) est partenaire de coopération des établissements francophones d’enseignement supérieur depuis 1997. Les axes d’interventions portent sur le renforcement de l’enseignement et des capacités de recherche avec comme objectif de produire les savoirs et savoir-faire utiles à l’encadrement des progrès techniques et socio-économiques dont le Cambodge a besoin.

  • illustration
    Maîtriser l'approvisionnement en eau des communautés

    Aux Philippines, les zones côtières sont soumises à une pression anthropique liée à une urbanisation rapide et incontrôlée. Dans ce contexte, l'approvisionnement de la population locale en eau potable demeure un défi important. En raison de la morphologie des îles volcaniques, les villes sont littéralement coincées entre les côtes et les collines...

  • illustration
    Valoriser le potentiel des plantes médicinales

    Parmi les pays d’Asie du Sud-Est, le Vietnam abrite probablement l’un des répertoires les plus riches de biotopes tropicaux, à la fois en termes de plantes et de micro-organismes. Il compte plus de 12 000 espèces de plantes, dont près de 4 000 sont utilisées en médecine traditionnelle. Depuis des milliers d’années, les plantes médicinales sont utilisées dans les structures de soins du pays.

  • Lutter contre les maladies respiratoires chroniques

    Au Vietnam, les maladies respiratoires chroniques sont généralement sous-estimées, sous-diagnostiquées et sous-traitées. Elles sont pourtant en croissance en raison des bouleversements démographiques, économiques et sociaux que connaît le pays. Leur prévalence dans la population générale est estimée à 10%.

  • Prévenir les infections dues à certaines habitudes alimentaires

    Selon l’OMS, chaque année, plusieurs centaines de milliers de personnes sont affectées par les trématodoses d’origine alimentaire, entraînant des maladies hépatiques et pulmonaires graves pouvant conduire au décès. Ces personnes sont infestées en avalant les larves de parasites présentes dans le poisson, les crustacés ou les légumes, consommés crus.

  • Adapter la croissance du pangasius aux défis environnementaux

    Le Vietnam figure parmi les principaux pays producteurs de poissons au monde et se classe actuellement au 10ème rang mondial pour la production halieutique. Au sud du pays, dans le delta du Mékong, les fermes aquacoles produisent le poisson-chat (ou pangasius), les crevettes ou autres espèces d’eau douce à très grande échelle.

  • illustration
    Gastrites, ulcères… Prévenir leur évolution vers le cancer

    L’infection par H. pylori est une infection bactérienne qui est l’origine la plus fréquente de l’inflammation de l’estomac sous diverses formes, la gastrite, l’ulcère gastroduodénal voire certains types de cancers de l’estomac. Transmise par voie oro-fécale et par voie oro-orale, cette infection s’attrape généralement durant l’enfance et persiste à l’âge adulte si elle n’est pas traitée.

  • Appui institutionnel - Vietnamese National University of Agriculture

    L’ARES a été et demeure le partenaire le plus important de la VNUA au cours des dernières années par l’importance de son appui financier et par la continuité de son soutien.

  • Appui institutionnel - Institut de technologie du Cambodge

    De 2017 et 2021, l’ARES et l’ITC vont exécuter le 4ème programme d’appui institutionnel. Depuis 1997, la logique d’intervention qui a prévalu entre les deux partenaires a été de permettre à l’ITC de s’inscrire durablement dans la perspective du développement du Cambodge.

  • Le fruit du dragon - Pourquoi en faire du biogaz et du bioplastique ?

    Extrêmement populaire au Vietnam et dans le monde, le fruit du dragon est victime d'une maladie impactant la qualité des fruits. La lutte contre cette maladie est la priorité de ce projet.

  • Des solutions technologiques pour protéger les installations métalliques

    Face à l’essor des grandes villes vietnamiennes, les défis énergétiques, sociaux et environnementaux ne cessent d’augmenter. A tout niveau, une expertise environnementale est désormais nécessaire afin de réduire la production de déchets toxiques.

  • Réussir une urbanisation durable

    Pour faire face au développement urbain du Cambodge, l’Institut de Technologie du Cambodge (ITC) entend renforcer de façon pluridisciplinaire les différents niveaux (master, doctorat, post-doctorat) de sa filière "ingénieur architecte".

  • Répondre au besoin croissant de kinésithérapeutes au Vietnam

    Pour gérer les handicaps physiques engendrés par l’augmentation des accidents de la route, le Vietnam a besoin d’un nombre croissant de kinésithérapeutes. A l’Université de Médecine et Pharmacie de Ho Chi Minh City, la création de ce master en kinésithérapie est une réponse aux besoins du monde médical vietnamien.

  • Vietnam : Safety and quality in the food chain

    Since 2009, the Food Science and Technology Network between Vietnam and Belgium promotes academic and research institutions in the field of food science and technology. This project supports the VBFoodNet 2017 International Conference.

  • Showing the opportunities of agriculture value chains.

    In Vietnam, a recent study has shown that youngsters have a negative perception of agriculture. Throughout workshops and field researches, this projet will show the opportunities of agriculture value chains.

  • A five blocks training program to introduce molecular biology.

    This project has identified the transversal need to improve capacity in laboratory support the implementation of molecular biology techniques that can be applied to current research in diagnosis, epidemiology and surveillance of parasitic diseases.

  • Formuler des recommandations sur le Système d’Information de Santé électronique

    Ce projet vise à formuler des recommandations sur le Système d’Information de Santé électronique au Cambodge.

  • Une plateforme numérique pour soutenir les petits agriculteurs cambodgiens

    Le projet va développer une plateforme permettant la vente des produits agricoles.

  • Au Cambodge, l’usage problématique des engrais et pesticides chimiques

    Ce projet un travail va soutenir recherche sur la qualité de l’eau dans la province de Kampong Thom.

  • Les chutes de téphra, fléau de l’agriculture philippine

    L'éruption du volcan Taal en 2020 a engendré des chutes de téphra sur 2.800 ha de terres. Comment relancer l'agriculture ?

  • Assurer la production de légumes de qualité au Vietnam

    Le projet de synergie a pour objectif d'améliorer la qualité des légumes en tenant compte de l’ensemble des acteurs du secteur.

  • Les déchets issus de l’aquaculture au Vietnam, dangereux pour l’écosystème

    Dans le cadre de ce projet de synergie, les partenaires souhaitent mettre en place une stratégie d’aquaculture durable.