L’utilisation de biofertilisants dans le Bassin arachidier au Sénégal

Recherche action pour une internalisation de la production et l’utilisation de biofertilisants au sein des organisations de producteurs du Bassin arachidier au Sénégal
-

 

Au Sénégal, la région de Diourbel est marquée par un contexte d’aridité et de dégradation des ressources productives. Les sols sont pauvres en matières organiques et il ne pleut que rarement. Les agriculteurs ne recourent presque jamais aux intrants chimiques et ne répandent presque pas de matière organique (fumier, résidus agricoles et déchets domestiques) sur leurs terres. 

Dans ce contexte de fragilité de la qualité des sols, l’utilisation de biofertilisants représente une alternative crédible pour la gestion durable de la fertilité des terres. Les travaux de recherche effectués au Laboratoire Commun de Microbiologie de Dakar ont démontré les effets positifs de leurs usages. 

Dans cette mouvance, le présent projet de synergie vise à soutenir une filière de biofertilisants dans le Bassin Arachidier sénégalais. Les référents nord-sud souhaitent notamment l’accompagner dans une transition de production à plus grande échelle de champignons mycorhiziens. Les bénéficiaires directes du projet sont les 85 familles membres de l’Association Diambar dans la commune Ngoye à Bambey.

Lire aussi