Maroc

Maroc

Depuis la fin des années 1990, le Maroc, pays à revenu intermédiaire, s’est engagé dans un processus de transition politique et démocratique majeur. De nombreuses réformes, visant à affirmer la primauté du droit, la défense des droits de la personne, et particulièrement les droits des femmes, des enfants et des catégories sociales les plus défavorisées, ont été réalisées et d’autres sont en cours de réalisation. Le pays a fait de l’éducation l’une de ses priorités pour favoriser son développement socioéconomique.

En 1999, la Charte nationale d’éducation, de formation et de recherche scientifique prévoyait le changement du système universitaire. En dépit de certains acquis comme l’actualisation du cadre juridique et institutionnel, la concrétisation de cette feuille de route des réformes de l’éducation a accusé toutefois un retard certain. Sur base de ces réussites mais aussi et surtout à partir des échecs et des nouveaux défis à relever, les autorités marocaines ont rédigé leur nouvelle vision stratégique, « 2015-2030, pour une école de l’équité, de la qualité et de la promotion ».

En 2019, le Maroc compte 13 universités et 28 établissements d’enseignement supérieur non universitaires, ce qui permet de porter le taux de scolarisation dans le supérieur à environ 34 %, avec une proportion plus ou moins égale en termes de genre.

Pour les établissements d’enseignement supérieur de la Fédération Wallonie-Bruxelles et les universités et centres de recherches marocains, l’accès à la connaissance, l’amélioration de la qualité de la recherche et la stimulation de l’innovation n’ont qu’une finalité : préparer les jeunes marocains à relever les défis de ce 21e siècle.

 

Programme en cours

Interventions