Appui institutionnel - Institut de technologie du Cambodge

-

De 2017 et 2021, l’ARES et l’ITC vont exécuter le 4e programme d’appui institutionnel. Depuis 1997, la logique d’intervention qui a prévalu entre les deux partenaires a été de permettre à l’ITC de s’inscrire durablement dans la perspective du développement du Cambodge.

Le renforcement des capacités institutionnelles de l’ITC destiné, in fine, à mettre sur le marché des diplômés de qualité dans les divers secteurs en demande a été le fil rouge de la coopération jusqu’à ce jour. La consolidation de la recherche a aussi pris une place de plus en plus importante pour être actuellement l’une des priorités du partenariat.

Stratégie 

En renforçant durablement ses capacités institutionnelles, l’ITC souhaite répondre efficacement à trois des principales priorités de la politique rectangulaire (2009-2013) du Cambodge : la promotion de la réhabilitation et de la construction des infrastructures physiques, le développement du secteur privé et la création d'emploi ainsi que le renforcement des capacités et le développement des ressources humaines.

Dans cette optique, l’enjeu du programme d’appui institutionnel est de développer une recherche structurée, tissant notamment des liens pertinents avec les milieux professionnels et les communautés. Cela passe entre autres par la création de Masters à caractère de recherche. Très concrètement, le programme vise aussi à instaurer un modèle alternatif de financement de la recherche incluant des activités génératrices de revenu et à permettre à l’ITC d’entrer de plain-pied dans le monde numérique (mise en place d’une gestion informatisée de l’établissement, utilisation des TIC pour ses enseignements et connexion aux réseaux Internet universitaires transnationaux).

Principales activités
  • L’organisation d’une structure d'appui au développement de la recherche scientifique; 
  • Le développement de 8 projets de recherche; 
  • Définition du programme de chaque master en lien avec les besoins locaux et la création des cours; 
  • La création et organisation d’un bureau des formations de troisième cycle; 
  • La réalisation de 6 thèses en co-encadrement et en cotutelle; 
  • La création d’une cellule d’interface entre l’ITC et le milieu professionnel, incluant la création d’un catalogue de compétences, d’alumni, d’un observatoire des métiers et d’un incubateur d’entreprises.
Thèses de doctorat
  • Drip groundwater irrigation scheduling for crop diversification improvement in Chrey Bak Village, Cambodia – Par Ket Pinnara - ULiège;
  • Application du traitement des sols à la chaux dans le contexte Cambodgien – Par Kan Kuchvichea - ULB;
  • Visual Attention: Top-down and memory information – Par Kong Phut Phalla UMons;
  • Développement de la technologie de fabrication de boissons alcoolisées à base de riz rouge – Par Ly Sokny - ULiège;
  • Securité, Confidentialité et Interopérabilité du Réseaux IoT – Par Sok Kimheng - UNamur;
  • Digitization and Indexation of Khmer Handwriting Scripts on Palm Leaves and Ancient Manuscripts – Par Valy Donna - UCLouvain.