L'ARES lance son nouveau Programme de coopération académique et scientifique

Ce 1er septembre 2022 débute le nouveau Programme de coopération académique et scientifique de l'ARES. 

 
Jusqu'en 2027, par le biais de sept instruments de financement stimulant la recherche et la formation, tout en encourageant la mobilité de et vers la Belgique, il va soutenir des partenariats équitables entre les établissements d'enseignement supérieur (EES) de la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) et leurs pairs dans 29 pays d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine et Caraïbes. Ces partenariats pour un enseignement et une recherche de qualité visent à adresser les défis locaux et mondiaux du développement et répondre aux enjeux de l'Agenda 2030
 
Durant cinq années, le renforcement réciproque des capacités individuelles, collectives et institutionnelles sera au coeur de l'action. À l’international, ils soutiendront le renforcement des activités de recherche et d’enseignement, la promotion de valeurs fondamentales et la valorisation des nouvelles connaissances. En Belgique, ils contribueront à la mobilisation des membres des EES en faveur d’une citoyenneté mondiale et solidaire.
 
Par la mise à disposition d’opportunités de formations et de recherches, de mobilités internationales, de partages de savoirs, ce dispositif va refléter la plus-value des EES pour répondre aux besoins des générations actuelles sans compromettre la capacité des générations futures à satisfaire leurs propres besoins.
 
Ce programme quinquennal intitulé « Partenariats équitables pour un enseignement supérieur et une recherche de qualité en faveur des ODD », défini et validé par la Commission de la coopération au développement (CCD), est administré par l'ARES, garante du cadre et de la redevabilité du programme. Au quotidien, il sera  mis en œuvre avec les cellules de coopération et les services des relations internationales de nos 6 universités, nos 18 hautes écoles et nos 16 écoles supérieures des arts.
 
 
Vous pourrez suivre l'évolution de ce programme, en découvrant ses projets et en prenant connaissance des témoignages de celles et ceux qui le font vivre, via notre blog MOOVE
 
Financé par l'État fédéral via la Direction générale de la coopération au développement, il s'intègre dans un Cadre stratégique commun (CSC) dédié à l'enseignement supérieur et à la recherche, mobilisant également le VLIR-UOS et l'Institut de médecine tropicale (IMT). 
 
 
 

Lire aussi